a4rizm:

On dit aussi : vouloir détruire sa propre œuvre, c’est un geste pathologique. En ce cas, la désobéissance à la volonté de Kafka destructeur devient fidélité à l’autre Kafka, créateur. Là, on touche plus grand mensonge de la légende entourant son testament : Kafka ne voulait pas détruire son œuvre….